ENTREPRISE

Histoire

Depuis plus de 100 ans aux côtés des professionnels
L'année 1903 marque la naissance du premier véhicule utilitaire Fiat : le 24 Horse Power. Dès lors, notre histoire se déroule sur plus d'un siècle et notre offre de modèles s'est de plus en plus diversifiée pour répondre aux exigences de chaque époque.
Un voyage à parcourir, de décennie en décennie, à la découverte de la création et de l'expansion de notre marque en suivant l'évolution et le succès croissant de nos véhicules.

1901 - 1910

1901 : à l'exposition de Milan, la toute récente Fabbrica Italiana Automobili Torino expose deux omnibus et une petite remorque révolutionnaire pour sapeurs-pompiers. Il s’agit des prémices du lancement du premier camion Fiat : le 24 HP.

1903 : début de la production des véhicules utilitaires légers avec le 24 Horse Power, qui tire son nom de la puissance de son propulseur, mesurée en chevaux-vapeur (horse power en anglais). Malgré ses dimensions compactes — semblables à celles des véhicules actuels —, le 24 HP présente une utilisation et une capacité de charge dignes d'un vrai camion. Il est équipé d'un plancher en bois séché pouvant transporter jusqu'à 4 000 kg.
Étant donnée la nature révolutionnaire du 24 HP, il s'avère nécessaire de procéder à son expérimentation en construisant trois prototypes. Les tests se succèdent et le 24 HP les passe tous l'un après l'autre, tant et si bien que les Forces armées commencent à montrer un certain intérêt pour ce nouveau véhicule.

1906 : le 24 HP est produit en petite série alors que son successeur, le « camion automobile » 18-24 HP, remporte un grand succès et sera produit en grandes quantités.

1911 - 1920

1911–1915 : production des premiers « vrais véhicules utilitaires », pour répondre principalement aux besoins générés par la Première Guerre mondiale. A l’époque, les exportations représentent une partie importante du chiffre d'affaires de la firme turinoise. Les forces armées deviennent les meilleurs clients de Fiat, qui assure la fourniture de véhicules utilitaires légers aux Ministères de la Guerre de France, de Russie, de Grèce et de Grande-Bretagne.

1911 : naissance de l'1F (« F » pour « fourgon »), le premier véhicule muni d'une carrosserie fourgon. Grâce à sa cylindrée de 1 846 cm3 et à sa capacité de charge de 500 kg, cet agile véhicule, dérivé du châssis du véhicule TIPO 1, est la solution idéale pour les services de proximité. C'est pourquoi les Postes britanniques en achètent quelques exemplaires.

Cette même année est aussi marquée par le lancement du plus robuste 2F. Dérivé du véhicule TIPO 2 de 1910, il possède une cylindrée de 2 813 cm3, une puissance de 20 CV environ et une capacité de charge de 1 000 kg. Dans sa version camion avec caisson bâché, il est proposé comme camionnette militaire et est très utilisé pour le transport de troupes et de matériaux. C'est sous cette forme qu'il est acquis par la Royal Navy, la marine royale britannique.

1921 - 1930

1922 : après la crise économique de 1921, plusieurs éléments concourent à une reprise du secteur : de la réforme de la réglementation en matière de circulation (réduction de la taxe de circulation et attribution d'un numéro de plaque minéralogique par province) au commencement des travaux, en mars 1923, de l'autoroute Milano-Laghi, la première artère comprenant une voie réservée aux véhicules de transport de marchandises.

1925 : encouragée par les changements en cours, Fiat décide d'accroître ses investissements dans la production de véhicules de transport pour élargir sa gamme et diversifier son offre en termes de capacité de charge, de volumétrie et de motorisations. Et c'est précisément à cette époque que se consolide la définition de « véhicule utilitaire léger ».
Les différents camions légers tels que le 502F, le 503F, le 505F, le 507F et le 509F sont la réponse à une demande croissante de véhicules spécialisés, pour des exigences précises de travail et de transport (y compris pour des emplois particuliers comme les ambulances, les véhicules pour pompiers ou pour les postes, etc.).

1928 : Fiat redouble d’efforts pour accélérer la croissance du transport sur route et soutient la réalisation de l'autoroute Turin-Milan, l’artère qui reliera les deux pôles productifs les plus importants d'Italie. C'est aussi l'année de la fondation de SAVA (Società Anonima Vendita Autoveicoli) qui offre des facilités d'achat et favorise ainsi la commercialisation des véhicules.

1931 - 1940

Fiat s'allie avec d'autres marques turinoises spécialisées dans la production de véhicules afin d'optimiser les coûts de production et d'ouvrir la voie à un futur prometteur.

1932 : naissance du Balilla Van, le petit camion 508. Léger, maniable et facile à conduire, « le pygmée » – ainsi était-il surnommé – représente la version utilitaire de la célèbre voiture Balilla : confort, consommations réduites, une vitesse maximum de 75 km/h et une capacité de charge comprise entre 320 et 380 kg. Il remporte un vif succès : les exemplaires du Balilla produits en 5 ans - parmi lesquels de nombreuses camionnettes - atteignent les 113 000 unités !
C'est de cette époque historique aussi que date le premier camion Fiat avec moteur diesel, expressément conçu pour le transport de marchandises. Il s'agit du 621 : capacité de charge de 2 250 kg, cabine fermée munie de deux portes d'accès, vitres abaissables, pare-brise avec ouverture à angle droit, caisson avec parois latérales et ridelle arrière rabattables et possibilité d'installer des arceaux métalliques pour supporter une bâche imperméable.

1934 : la gamme s'enrichit d'un moteur diesel à 4 cylindres qui développe une puissance de 55 CV, contre 45 CV pour le propulseur à essence. La florissante série 621, en plus des propulseurs diesel et essence, s'enrichit de versions à traction électrique, sur lesquelles le bloc batteries se trouve sous l'habitacle. >

1941 - 1960

Au cours de la première moitié des années 40, la production Fiat chute radicalement à cause de l'évolution défavorable de la guerre pour l’Italie et des bombardements qui endommagent sérieusement la ville de Turin, les usines Fiat et les nombreuses petites usines connexes.
Fiat comprend que le développement de l'économie ne concerne pas uniquement l'industrie, mais aussi les petites activités indépendantes : les commerçants et les artisans ont besoin de moyens adaptés à leurs exigences pour pouvoir transporter de petits lots de marchandises, des échantillons ou des outillages. Une vision qui se concrétise en 1947.
1947 : forte des excellents résultats commerciaux obtenus par la voiture 1100, Fiat décide de lancer des versions dérivées de véhicules utilitaires.
Le Fiat 1100 ALR est l'un des premiers modèles utilitaires produits dans l'immédiat après-guerre, ce qui, allié à ses excellentes caractéristiques, en fait très rapidement l'un des symboles de la reprise italienne. Équipé d'un moteur fiable, de transmissions extrêmement solides et d'un châssis résistant et polyvalent, qui s'adapte aux utilisations les plus variées (secteur agricole, industriel, transport de personnes et de matériaux), le Fiat 1100 ALR est considéré comme le précurseur des modèles suivants de véhicules utilitaires.

1961 - 1970

1967 : suite au succès remporté par la 600 multipla, Fiat modernise également sa gamme de véhicules utilitaires en introduisant le Fiat 238, un fourgon de grandes dimensions basé sur la mécanique de la voiture Primula (Autobianchi), équipé d'un propulseur 1.2 à essence de 44 CV pouvant atteindre une vitesse maximum de 105 km/h.
Produit de 1967 à 1983, le Fiat 238 est disponible, dès sa présentation sur le marché, en plusieurs versions : fourgon, camion, châssis-cabine, transport de passagers et ambulance. Cette philosophie influencera et caractérisera fortement aussi les modèles suivants, le Fiat 242 et le Fiat Ducato.

1971 - 1980

Vers la moitié des années 70, Fiat se reconstitue et se spécialise dans différents secteurs : la production automobile est séparée des véhicules industriels. L'année 1975 est marquée par la fondation de l'entreprise IVECO (une étape importante dans l'histoire du transport de marchandises) ainsi que par la naissance de la marque Véhicules utilitaires légers Fiat, qui lance sur le marché les modèles 242, 850T, 900T et le Fiorino 127 (fabriqué au Brésil et encore en production de nos jours).
Produit jusqu'en 1987, le Fiat 242 domine le marché tout au long des années septante : grâce à sa robustesse et à sa fiabilité, alliées à un seuil de chargement bas et un plan très régulier, il est aussi utilisé dans des versions très spécifiques telles que celles pour le transport public et le transport mixte, sans oublier l'innovante version camping-car pour les loisirs qui remporte un succès considérable.
En Italie et en Europe, la demande de fourgonnettes pour le transport urbain et interurbain se consolide.
Fiat répond à cette demande en lançant le 127 Fiorino, la première fourgonnette produite en Italie. Elle s’inspire de la voiture la plus vendue en Europe, la 127, et tout en conservant ses caractéristiques mécaniques et de confort, elle la dote d'une capacité de charge de 360 kg, plus le conducteur, et de plusieurs autres avantages par rapport à la concurrence : le spoiler, la cloison de séparation de la cabine (amovible en plusieurs parties) et les portes arrière verrouillables avec ouverture à 90°.
Parmi les nouveautés de 1978, il faut certainement mentionner la version Panorama de la gamme 238E, une voiture 9 places conçue pour le nouveau marché du transport de groupe. Parfaite pour emmener au travail ou en vacances 9 personnes souhaitant se déplacer en groupe, et donc aussi pour économiser sur les consommations, elle devient très rapidement le véhicule idéal pour différents secteurs tels que les hôtels, les agences de location de voitures, les communautés et les groupes sportifs.

1981 - 1990

1981 : début de la production d'un fourgon révolutionnaire, le Ducato x2/12. Né d'après un projet datant de 1978, le nouveau modèle se présente comme un véhicule utilitaire léger visant à obtenir les faveurs des conducteurs de toute l'Europe. Le Ducato x2/12 est suivi du Ducato x2/30. L'objectif est non seulement atteint, mais le succès remporté dépasse largement les prévisions, tant et si bien que ce modèle est encore en production plus de 25 ans après sa naissance.
En 1981, la version pick-up du Fiorino est aussi mise au point pour répondre au besoin croissant de diversifier davantage les véhicules utilitaires en passant des fourgons au pick-up.

1991 - 2000

Au Ducato succèdent, au cours des années 90, d'autres modèles à succès : Scudo, Doblò et les versions Van dérivées des voitures correspondantes.

1995 : lancement du Scudo dans le but de proposer un nouveau véhicule utilitaire aux professionnels à la recherche d'un véhicule aux dimensions compactes, offrant une bonne capacité de charge, mais tout aussi agréable à conduire qu'une voiture.

2000 : le Doblò, produit en Turquie, est lancé en 2000 sur le marché italien et en 2001 dans les autres pays. Il est immédiatement couronné d'un succès considérable.
En 2000, le concept du pick-up – né en 1981 avec le Fiorino - évolue aussi et donne naissance au Strada, le pick-up de la famille Palio.

2001 à nos jours

Fiat Professional poursuit sa croissance. Le groupe modernise entièrement sa gamme et y incorpore de nouveaux modèles.

2006 : lancement du Nouveau Ducato : son look d'avant-garde caractéristique, son confort et ses excellentes performances, ses équipements télématiques et de sécurité encore plus nombreux et ses coûts de gestion réduits lui valent d'innombrables reconnaissances de la presse internationale comme meilleure base de transformation pour les loisirs.
Au cours de la même année, Doblò Cargo remporte le prestigieux prix « International Van of the Year 2006 » qui récompense son design inédit, ses nouvelles versions à empattement long, ses brillants moteurs diesel MultiJet et Natural Power ainsi que sa capacité et son volume de charge accrus.

2007 : commercialisation du Nouveau Scudo, un véhicule capable de concilier les caractéristiques d’une voiture (performances, maniabilité et confort) et celles d'un véhicule de travail (capacité, facilité de chargement, fiabilité) et d'améliorer les points forts du modèle précédent en proposant une gamme complète de véhicules de transport de personnes.

2008 : l’année du Nouveau Fiorino, conçu pour répondre aux exigences les plus récentes du transport de marchandises en ville et pour tous ceux qui passent de nombreuses heures à bord de leur véhicule ou doivent faire des livraisons (artisans, agents de maintenance, entreprises de services ou de transport express, par exemple). De par son caractère unique et innovant, son style original et dynamique, son volume intérieur, ses dimensions compactes, sa facilité de chargement, sa souplesse dans la circulation et ses coûts de gestion réduits, il remporte le prestigieux prix « International Van of the Year 2009 », une reconnaissance internationale pour un véhicule fiable et maniable, capable « d'arriver là où d'autres ne peuvent pas ».

2010 : le Nouveau Doblò Cargo est sous le feu des projecteurs : jusqu’à 4,6 m³ de volume, 1 tonne de charge utile et un compartiment de chargement pouvant atteindre 3,4 m. Equipé d’un moteur 1.3 MultiJet 90 CV de deuxième génération (en Euro 5), il affiche une consommation de 4,8 litres/100 km en cycle combiné, une autonomie de 1 250 km et des émissions de CO2 de 126 g/km. C’est le seul modèle de sa catégorie à présenter une suspension bi-link. Ce fourgon qui pulvérise tous les records a remporté le prix « Van of the Year 2011 ».
Le moteur, le tableau de bord, l’habitacle, les teintes de la carrosserie et les caractéristiques techniques du Fiorino de 2011 ont eux aussi été modernisés. Désormais également disponible en version Natural Power, le Nouveau Doblò Cargo a été élu « Europe’s Van of the Year 2011 ».

2011 : une fois de plus, l’année du Ducato est marquée par le lancement du dernier modèle en date. Le Ducato fait office de best-seller depuis trente ans. Il a traversé 5 générations, jalonnées d’autant de success-stories. Plus de 2,2 millions de véhicules ont été vendus dans le monde depuis 1981.
Le Nouveau Ducato continue de se distinguer grâce à son design original et à une toute nouvelle gamme de moteurs, dont 4 nouveaux moteurs Euro 5 MultiJet turbodiesel à injection directe, développant de 115 à 177 CV et associés à des boîtes à 5 ou 6 vitesses. Les derniers moteurs affichent une consommation de carburant et des émissions de CO2 sans précédent (à partir de 6,4 l/100 km et 169 g/km quelles que soient l’utilisation et la configuration).
Le Doblò Cargo, le véhicule qui pulvérise tous les records et ne cesse d’étonner, existe désormais en version Work Up. Ce partenaire de travail fiable présente un rapport taille/charge utile inégalé. Son point fort réside dans sa plateforme en contreplaqué : 2,3 m de long, 1,82 m de large et 4 m² de surface pour accueillir jusqu’à 3 europalettes ou 33 caisses de fruits. Il vous offre ainsi tout l’espace nécessaire à votre chargement. 2012 : lancement du Nouveau Fiat Strada, qui se pose en héritier du modèle qui domine le marché sud-américain des utilitaires légers. Avec pas moins de 127 800 unités vendues dans le monde, le Strada devient, en 2011, le deuxième modèle Fiat Professional le plus prisé, juste derrière le Fiat Ducato. La gamme du Nouveau Fiat Strada propose 3 niveaux de finition (Working, Trekking, Adventure) et 3 configurations (cabine courte, cabine approfondie et cabine double), pour un total de 6 versions. Les principales nouveautés sont les configurations « cabine double » des niveaux de finition Working et Adventure, capables d’accueillir 4 passagers en offrant du confort et une capacité de charge allant jusqu’à 650 kg.